> Place Aimé Césaire à Clamart

Place Aimé Césaire à Clamart

Partager sur Linkedin

Situé au nord-ouest de la ville, ce projet d’aménagement et de revitalisation commerciale a pour objectif de restructurer la place Aimé Césaire avec un cœur de quartier et un socle commercial redynamisé. Les espaces publics seront remis en valeur, un ensemble résidentiel incluant un parking sera créé et le gymnase Bretagne sera également restructuré.

L'histoire
Le projet
Le programme
Nos missions
L'équipe projet

Le centre commercial Hauts-de-Clamart (située place Aimé-Césaire) vient en remplacement de l’ancien centre commercial du quartier Plaine, datant des années 60.

Au fil des années, le centre a perdu en attractivité et a donné lieu à un centre commercial dépassé, vide et très vétuste. De plus, le centre commercial était enclavé dans un ensemble de barres.

Avec la modernisation des temps et notamment l’arrivée dans les années 70 du centre commercial Vélizy 2 et ses grands commerces, le centre commercial Plaine avait perdu toute visibilité et attractivité. Seuls les Clamartois du coin s’y rendaient. Au regard de ces nombreux dysfonctionnements, il a été décidé que le centre commercial devait être désaffecté et démoli.

Lire la suite
C’est ainsi que l’histoire du centre commercial Plaine s’est terminée en 2010.

En lieu et place du centre, des logements, un parking souterrain et un paysager ont vu le jour.

En parallèle et à quelques minutes du centre commercial, un nouveau quartier était en train d’être livré. Un ensemble immobilier avec des logements en accession, des logements locatifs aidés, une quarantaine de commerces en rez-de-chaussée, un parking souterrain d’un niveau, d’un EHPAD, d’une résidence étudiante privée et d’un hôtel.

Les commerces en rez-de-chaussée allaient permettre le transfert de certains commerces de l’ancien centre commercial et notamment de l’Intermarché. Le parking souterrain proposait notamment plusieurs places de stationnement pour la clientèle d’Intermarché. Cette nouvelle zone commerciale était une nouvelle chance pour les commerçants qui attendaient la modernisation des commerces du quartier. Plus propre, plus moderne et plus accessible, les commerces du quartier pouvaient redevenir attractifs.

Depuis la livraison de cet ensemble immobilier, les commerces n’ont cessé de changer de gérants. Les matériaux de construction et le parking souterrain se sont dégradés.

Le quartier, livré dans les années 2000, connaît des dysfonctionnements dans sa gestion commerciale et urbaine. En effet, le centre manque de stratégie commerciale, d’animation ou encore d’harmonie entre les façades commerciales qui créent une discordance entre les coques commerciales.

Cette place ne joue pas son rôle de polarité et de locomotive du quartier de la Plaine alors qu’elle devrait être le point de départ du cheminement commercial créé dans le quartier du Grand Canal.

Un peu plus à droite du site se trouve le gymnase Bretagne, son terrain de pétanque et de basket. Cet équipement public est dégradé et nécessite une restructuration tout en optimisant le foncier (création d’un programme mixte de logements et d’équipements sportifs) pour le rendre plus aux normes et moderne.

Fermer